dimanche 15 mars 2015

L'Enfant Papillon

 
Ecrit par Gabrielle Massat, paru chez Hachette Romans
 
Résumé éditeur :
 
C’est au XXIIe siècle que la Cité a été frappée par un virus mortel. Depuis lors, les habitants vivent emmurés pour endiguer le fléau. Des messages de l’Extérieur, relayés par le gouvernement militaire, promettent une libération qui ne vient pas. Maïa, sous-lieutenant de 17 ans, rêve de quitter sa ville natale et cherche une faille dans les murs de la Cité. Mais un jour, son mentor Dimitri est condamné pour trahison par sa faute. La nécessité de s’échapper devient alors beaucoup plus urgente. Elle n’a qu’une seule piste : retrouver la trace du mystérieux « Enfant Papillon », seul habitant de la Cité à avoir jamais franchi le mur. Elle va pouvoir compter sur l’aide de Zéphyr, un tueur à gages atrocement défiguré, et Nathanael, un individu contaminé par le virus.


 
Mon avis :
 
L'Enfant Papillon, si je me souviens bien, était l'un des romans finalistes du concours tremplin organisé par Black Moon. Bien que ce livre-ci n'aie pas été le lauréat, Hachette l'a édité, et je pense que ça a été une bonne décision car c'est un chouette livre et qu'il lance un auteure de 23 ans, et française !
 
Quand je l'ai reçu, j'étais très heureuse car j'aime beaucoup les dystopies, mais je pense que c'est aussi la que j'ai trouvé le principal point négatif, car comme je lis beaucoup de dystopies, je deviens de plus en plus exigeante, et que L'Enfant Papillon qui n'est peut-être pas la dystopie du siècle, s'est trouvée au mauvais moment sur mon chemin...
 
 A la base l'histoire est prometteuse, assez originale, les personnages sont intéressants et vont évoluer, et ce sont des points supers, malheureusement, le tout est assez prévisible et comparé à d'autres dystopies, je pense que celui-là ne supporte pas la comparaison...
 
En soit, le contenu est bon, le style intéressant et l'auteure prometteuse, mais je pense l'avoir lu au mauvais moment : si vous cherchez à lire des dystopies encore et encore, n'hésitez pas à vous jeter dessus, mais si au contraire, comme moi, vous devenez de plus en plus exigeant, réfléchissez-y deux fois.
 
Merci beaucoup à Hachette pour cet envoi, même si ça n'a pas été le livre du siècle, c'était une sympathique découverte !!

7 commentaires:

  1. J'aime beaucoup la dystopie également mais celle-ci ne me tente que moyennement. Je suis assez exigeante alors pas sure que ça ma plaise !

    RépondreSupprimer
  2. Bon, eh bien je vais éviter car je deviens de plus en plus dure ! Ma dernière chronique sur l' Elite est assez cinglante...
    Merci du conseil :)

    RépondreSupprimer
  3. Je ne sais pas si je tenterais...

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit commentaire, ça me fait super plaisir !